Décentralisation : Gabriel KYUNGU wa KUMWANZA élu Président de l’Assemblée Provinciale du Haut-Katanga

Gabriel KYUNGU wA KUMWANZA (Ph. Okapi.net)

Gabriel Kyungu Wa Kumwanza, a été élu ce samedi 20 février 2021, à Lubumbashi, chef-lieu de la Province du Haut-Katanga, Président de l’Assemblée Provinciale.

Le Président National de l’Union Nationale des Fédéralistes du Congo (UNAFEC), l’unique candidat de l’Union Sacrée, a obtenu 42 voix sur 43 députés provinciaux votant et un bulletin nul.

Monsieur Gabriel KYUNGU wa KUMWANZA, succède à Freddy KASHOBA qui a été destitué du perchoir, le 12 février 2021 par l’assemblée plénière de son institution parlementaire provinciale.

Par ailleurs, les élections des autres membres du Bureau définitif de l’Assemblée Provinciale du Haut-Katanga se poursuivent poste par poste. MNK

Please follow and like us:
0

Décentralisation : la 7ème Conférence des Gouverneurs ouverte à Kinshasa ce lundi par le Président de la République

Le Président de la République, Félix-Antoine TSHISEKEDI TSHILOMBO (Ph. capture d’écran)

Le Président de la République, Félix-Antoine TSHISEKEDI TSHILOMBO, a ouvert ce lundi 28 décembre,  les travaux de la 7ème Conférence des Gouverneurs de Province, qui se tiennent du 28 au 29 décembre 2020, à Kinshasa, en vue de rechercher les voies et moyens pour rendre opérationnel le processus de la décentralisation à travers les provinces de la RDC.

Cette 7ème Conférence des Gouverneurs, est placée sous le thème : « Gouvernance des Provinces dans l’Environnement Démocratique actuel : défis et opportunités».

Le Président de la République a, dans son allocution, invité tous les gouverneurs, à être au service de la nation, soulignant que «tout acte de sabotage dû à la politique publique ne sera pas toléré ni impuni».

Il a instruit les ministres des Finances et du Budget à réserver une suite favorable à la question liée au retard de 18 mois de paiement de la rétrocession due aux provinces.

Le Chef de l’Etat a rappelé aux gouverneurs, la situation politique du pays en ce qui concerne la débâcle de la Coalition FCC-CACH, avant de demander à chacun d’eux de mettre fin au détournement des deniers publics et à travailler pour l’intérêt supérieur de la population congolaise.

Les conflits récurrents entre les Exécutifs provinciaux et les Assemblées provinciales, la mauvaise gestion du patrimoine public en province, la question de la rétrocession, de la caisse nationale de la solidarité et de la retenue de 40%, ont été évoquées par le Président de la République, qui a promis de trouver une solution idoine à toutes ces préoccupations.

Le Président de la République a, à cette occasion, conscientisé les gouverneurs à s’inscrire valablement dans la voie du changement que prône le peuple congolais, précisant que « le peuple congolais n’a pas besoin des discours, mais d’un changement dans la gestion des Finances publiques».

Pour sa part, le gouverneur de la ville de Kinshasa, Gentiny NGOBILA MBAKA, a souhaité la bienvenue à ses collègues gouverneurs, peu avant de présenter ses vœux de paix, bonheur, santé et  prospérité, au Chef de l’Etat, Premier Ministre, aux membres du gouvernement central ainsi qu’aux gouverneurs de provinces présents, à Kinshasa.

Il a aussi invité ses collègues gouverneurs, au respect de gestes barrières, en vue de barrer la route à la propagation de la deuxième vague de la pandémie de Coronavirus pendant la tenue de ces travaux.

Le gouverneur Gentiny NGOBILA MBAKA, a esquissé quelques suggestions que la 7ème Conférence des Gouverneurs, va se baser pour trouver des pistes de solutions, à savoir, la tenue semestrielle de la Conférence des gouverneurs rotative, le rétablissement de l’ordre institutionnel dans les provinces, la libre administration des provinces, la retenue à la source de 40%, la caisse de péréquation etc.

MNK

Please follow and like us:
0

Décentralisation: les gouverneurs rassurés de la prise en compte de leurs doléances par Sylvestre ILUNGA

Les gouverneurs de provinces avec le Ministre de la Décentralisation (Ph. Primature)

Une délégation de gouverneurs de provinces, conduite par le gouverneur de la ville de Kinshasa, Gentiny NGOBILA, mercredi 18 novembre, à la Primature, a été rassurée par le Premier Ministre, Sylvestre ILUNGA, de la prise en compte de toutes les doléances qui entravent le bon fonctionnement des provinces de la RDC.

A cette occasion, plusieurs sujets majeurs, ont été discutés sans ambages entre le Premier Ministre et les gouverneurs devant le Ministre d’Etat, chargé de la Décentralisation, Azarias RUBERWA.

Il s’agissait des questions d’ordre général ayant trait à la rétrocession et les frais de fonctionnement, celles spécifiques relatives aux situations de certaines provinces, telles que l’insécurité en Ituri, la question des orpailleurs dans le Haut-Uélé ainsi que le fonctionnement du Fonds National d’Entretien Routier (FONER).

Par ailleurs, cette délégation sera encore reçue ce vendredi 20 novembre , à la Primature.

TSHIBUABUA ISSA

Please follow and like us:
0

RDC: le Chef de l’Etat sursoit le décret créant la commune rurale de Minembwe

Le Chef de l’Etat devant la Presse, à Goma (Ph.P.P)

Le Président de la République, Félix-Antoine TSHISEKEDI TSHILOMBO, vient de sursoit ce jeudi 8 octobre, le décret créant la commune rurale de Minembwe, précisant que le Conseil des ministres va s’y pencher en mettant sur pied une Commission ad hoc qui va analyser l’irrégularité constatée dans sa création en 2013 et l’installation en 2020.

” C’est une situation explosive. C’est arrivée quand j’était absent du pays. En tant que garant de la nation et de la paix, je ne peux pas rester indifférent… Le salut du peuple est la loi suprême. J’ai décidé d’annuler ce qui a été fait jusqu’ici”, a déclaré Félix-Antoine TSHISEKEDI.

Edouard NTUMBA B.

Please follow and like us:
0

Affaire Minembwe: le Président TSHISEKEDI promet de faire surseoir l’installation du bourgmestre (Jacques KAMANDA)

Le Président de la République avec les députés du Nord et Sud-Kivu (Ph. P.P)

“Le Chef de l’État a promis d’ordonner au ministre de l’Intérieur de surseoir à l’installation du (bourgmestre) de la commune rurale de Minembwe” au Sud-Kivu, a indiqué le rapporteur de l’Assemblée Provinciale du Sud-Kivu, à l’issue d’une audience accordée aux députés des provinces du Nord et Sud-Kivu, ce mercredi 7 octobre par le Président de la République.

Sur TOP CONGO FM, Jacques KAMANDA précise que le Chef de l’Etat “a promis, tant qu’il sera Président de la République, pas un centimètre du territoire national congolais ne sera touché”.

Il rappelle que “l’Assemblée provinciale du Sud-Kivu avait formulé un avis favorable pour que certaines agglomérations soient érigées en villes et communes, malheureusement un décret était sorti et n’avait pas tenu compte de cet avis favorable qui n’avait (justement) pas repris  Minembwe comme une agglomération à ériger en commune” en commune rurale.

“C’est fin septembre dernier que le bourgmestre de la commune controversée de Minembwe, où vivent majoritairement des Tutsi Congolais, a été installé en présence d’une forte délégation des autorités nationales, provinciales et militaires dont les ministres de la Défense, de la Décentralisation et le gouverneur du Sud-Kivu ainsi que l’ambassadeur des États-Unis en RDC”, a-t-il noté Jacques KAMANDA.

Décryptage de Moïse YANGA

Please follow and like us:
0

Matadi : Pierre Anatole Matusila verrouille les portes de l’Assemblée Provinciale

Actualité, Décentralisation, Politique, Province 0 commentaire
Les portes de la salle de plénière soudées (Ph. Okapi.net)

Sur ordres du Président de l’Assemblée Provinciale du Kongo Central, Pierre Anatole Matusila, les ajusteurs ont soudé toutes les portes de la salle de plénière, lundi 5 octobre à Matadi.  

Les vingt-cinq députés provinciaux pro-Matubuana sont donc obligés de délocaliser la plénière de ce mardi 6 octobre, consacrée au vote d’un nouveau président.  

Ils avaient déchu vendredi 2 octobre Pierre Anatole Matusila et Edmond Luzolo lwa Nganga, respectivement président et vice-président de l’assemblée provinciale, pour eux, la raison de leur déchéance reste l’abandon de poste sans raison valable le 30 septembre dernier, jour de la rentrée parlementaire.  Okapi.net

Please follow and like us:
0

Fonctionnement des institutions provinciales (Conseil des ministres)

Actualité, Décentralisation, Politique 0 commentaire
La carte du découpage territorial de la RDC ( DT)
Please follow and like us:
0

Tshopo : les députés provinciaux exigent le départ du gouverneur Louis-Marie Walle Lufungula

Actualité, Décentralisation, Politique 0 commentaire
Rond-Point Wangenya (Ph. Google)

Au cours d’un meeting populaire tenu lundi 28 septembre devant le bureau de l’assemblée provinciale de la Tshopo, le président de cet organe délibérant, Gilbert Bokungu, a indiqué que
les jours de Louis-Marie Walle Lufungula en tant que gouverneur de cette province sont désormais comptés. 

Habillés en T-shirts blancs et coiffés de képis de la même couleur, les députés provinciaux, membres du G-19 selon leur propre surnom, avec en tête, le président de l’organe délibérant,  aux allures d’un footballeur, Gilbert Bokungu, portait le brassard de capitaine. 

Prenant la parole, Gilbert Bokungu a déclaré que le gouverneur de province a perdu la légitimité et qu’il ne jouit plus de la confiance du peuple.

D’après lui, un intérimaire sera notifié incessamment pour conduire les affaires de l’Etat jusqu’à l’organisation des élections. 

« La province de la Tshopo n’a pas de gouverneur. Nous attendons la décision du Chef de l’Etat sur sa promesse au courant de la semaine pour la notification de la personne qui va assumer l’intérim du gouverneur selon le choix du Chef de l’Etat lui-même », a-t-il indiqué. 

Face à cette situation, le porte-parole du gouverneur de province, Jean Stanis Bilanga a qualifié ces déclarations de pure distraction. Il fait remarquer que cette déclaration n’engage que son auteur.

 « Le monde entier sait que la motion de censure avait échoué et l’affaire est pendante en Justice. Mais par quel mécanisme le chef de l’Etat va désigner un intérimaire pour remplacer le gouverneur Walle? C’est là toute la question. Ils doivent cesser de se moquer du peuple Tshopolais », a réagi le porte-parole du gouverneur de province, Jean Stanis Bilanga.

Pour lui, le gouverneur de province a déjà prôné la paix et la préoccupation reste le développement de cette entité. 

 Dans une déclaration faite lundi 6 juillet, les députés provinciaux avaient sollicité l’intervention du Président de la République pour mettre fin à la cacophonie qui règne au sein des institutions provinciales.

Ils demandaient à Félix Tshisekedi de contraindre le gouverneur à démissionner puisque, selon eux, les représentants du peuple l’ont déjà désavoué.   

Une confusion avait été observée jeudi 25 juin 2020 autour de l’interprétation du vote de la motion de censure contre le gouverneur Walle Lufungula et son équipe. A l’issue du vote des députés provinciaux, Gilbert Bokungu, avait annoncé dans un premier temps que le gouvernement provincial reste bien en place parce que la motion de censure n’a pas recueilli, selon lui, la majorité des suffrages exprimés.  Avec Okapi.net

Please follow and like us:
0

« Vous avez su prouver que c’est dans la pluridisciplinarité, la confiance et la solidarité que la bonne gouvernance, gage de la démocratie, se construit », Sylvestre Ilunga

Actualité, Décentralisation, Société 0 commentaire
Le Premier Ministre recevait les recommandations de la part des organisateurs (Ph. Primature)

Le Premier Ministre, ILUNGA ILUNKAMBA, a présidé jeudi 24 septembre, au nom du Chef de l’État, la cérémonie de clôture du Forum sur « La Performance dans la Gouvernance de la Nation », organisé par la Coordination pour le Changement des Mentalités, CCM, l’Agence de Prévention de Lutte contre la Corruption, APCL et l’Association pour l’Accès à la Justice, ACAJ.

« Vous avez su prouver que c’est dans la pluridisciplinarité, la confiance et la solidarité que la bonne gouvernance, gage de la démocratie, se construit », c’est la phrase lâchée par le Premier Ministre pour féliciter les participants, représentation de toutes les couches socioprofessionnelles des 26 provinces de la RDC, pour les recommandations formulées à l’issue de ce forum sur la performance dans la gouvernance de la nation. Pour lui, il est clair que son message délivré à la cérémonie d’ouverture de ces assises, a rencontré un écho favorable parmi les participants. Il les a donc exhorté à en faire une large restitution dans leurs sphères d’activités quotidiennes respectives.

Au nombre de ces recommandations, il y a notamment le strict respect de la Constitution, la promotion de l’État visionnaire, stratégique et protecteur des droits de l’homme, la promotion des dirigeants répondant aux critères du patriotisme et respectueux des biens publics, la digitalisation de la chaîne des recettes publiques, l’installation de Directions des Régies Financières dans toutes les nouvelles Provinces, l’adoption de la loi de lutte contre la Corruption, l’intégration des enseignements d’éthique et de bonne gouvernance dans les cycles scolaires et académiques, la restructuration de la Banque Centrale du Congo, l’amélioration des conditions Socio professionnelles des Agents et Fonctionnaires de l’État, la réforme de la DGDA, l’adoption d’une loi déterminant les conditions de l’Amnistie et autres.

Le chef du Gouvernement, ILUNGA ILUNKAMBA, qui se félicite de toutes ces recommandations, s’est engagé à les transmettre au Chef de l’État, car le pacte Républicain ainsi scellé, traduit dans les faits, son engagement de faire du partenariat gouvernants-Gouvernés, l’épine dorsale sur laquelle doit se greffer toute quête des solutions durables et bénéfiques en faveur du peuple.

Jonas BATUASSA avec la Celcom Primature

Please follow and like us:
0

Décentralisation : la crise institutionnelle et la rentrée parlementaire au Sankuru évoquées entre Alexis THAMBWE MWAMBA et Benoît OLAMBA

Actualité, Décentralisation, Province 0 commentaire
Tête-à-tête THAMBWE MWAMBA et Benoît OLAMBA (Ph. Sénat)

Le Président du Sénat, Alexis THAMBWE MWAMBA,  s’est entretenu ce vendredi 25 septembre, avec le Président de l’Assemblée Provinciale  du Sankuru, Benoît OLAMBA, autour de la crise institutionnelle qui secoue cette  province et la rentrée parlementaire au niveau de son Assemblée Provinciale.

Edouard NTUMBA B.

Please follow and like us:
0
Follow by Email
Facebook0
Facebook